• Et c'est parti !

    La tête enfoncée dans mon oreiller, j'essaye désespérément de trouver une motivation sérieuse qui puisse me faire sortir du lit. La radio s'est déclenché depuis plus d'une demi-heure, branchée comme d'habitude sur "france-info"; comme d'habitude j'ai pu écouter les gros titres, le journal, la météo, la rubrique sport, le sujet au hasard, puis de nouveau les gros titres, la ribrique télé, la rubrique musique, puis de nouveau le journal, à la fin duquel le présentateur a annoncé l'interview de Philippe de Villiers dans les minutes suivantes. Encore à moitié endormi, signe d'une nuit un peu trop courte, j'essaye d'écouter l'homme politique répondre aux questions du journalistes. D'un coup, une phrase me fait frémir.

    «La France va mal: tout autour d'eux les gens voient des usines fermer, des mosquées se construire, et le porte-monnaie se vider.»

    Non je ne rêve pas. Philippe de Villiers vient prononcer cette phrase. Estomaqué, la tête enfoncée dans mon oreiller, je l'écoute débiter son discours d'homme d'extrême droite. Disant notamment que l'islamisme et un danger pour la France, en arguant que le nombre de mosquées a multipmié par je-sais-plus-combien en quinze ans... L'interview se termine et fait place au "jingle" de la revue de presse. Tout à fait réveillé, j'éteins brusquement la radio, et reste allongé dans le silence, seul avec mes pensées.

    Mes pensées, c'est surtout cette phrase à vrai dire. Quels rapports entre les conséquences de la mondialisations (usines qui ferment), le pouvoir d'achat qui baisse (porte-monnaie qui se vide) et... les musulmans?? Certes, c'est un discours typique d'extrême-droite, mais c'est bien la première fois que j'entends un homme politique s'exprimer aussi crûment. Même Jean-Marie Le Pen a l'habitude d'adopter des formules plus diplomatiques, du moins avec les médias à forte audience!

    Que dire de l'amalgalme - beaucoup plus grave qu'une simple opinion! - des musulmans et de l'islamisme! Que l'islamisme (et j'entends par islamisme le côté extrêmiste) soit un danger pour la France, certes. Mais que l'augmentation du nombre de mosquées en soit un signe, non! Entendrait-il par là que toutes les mosquées sont des lieux où est prêchée la violence au nom d'Allah? C'est grave, très grave.

    Nous sommes en démocratie. La liberté de pensée et d'expression sont des acquis fondamentaux. Tout homme a le droit d'exprimer ses opinions. J'espère simplement que cette phrase ne sera pas oubliée...

    Il me fallait une bonne raison pour sortir du lit.

    Bienvenue à toi, Ô âme égarée en perdition sur ce blog...

    Nico


  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Avril 2006 à 18:28
    une demoiselle en perdition ...
    flippant ... les politiques me font de plus en lpus flipper, le pays que dis-je les pays tombent dans la déchéance . et malheureusement le racisme, ce n'est pas répandu qu'en extrême-droite ... on a vraiment un sentiment d'oppression, de peur quand on prend conscience de ce qu'est le monde ... le ressens-tu toi aussi ??
    2
    nico
    Mercredi 26 Avril 2006 à 17:13
    re à la demoiselle en perdition
    bien sûr que ça fait flipper! le problème c'est que les politiques (hormis ceux d'extrême droite pour ki c klr), on sai pa trop si ils utilisent ce genre d'arguments seulement pour drainer des voix ou si c ce k'ils pensent. et dans les deux cas, c'est grave...
    3
    Th95
    Jeudi 2 Novembre 2006 à 15:05
    Abusé !
    Oh je savais pas !!! Et bah dis donc... on voit aps trop le rapport entre les 3 trucs m'enfin... T'as des gens qu'ont pas tout compris dans ce monde !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :